Les plus grandes entreprises mondiales font confiance à CSOFT

Grâce à notre réseau de 6 000 linguistes professionnels locaux et experts culturels ainsi qu’aux technologies de traduction les plus modernes, nous pouvons proposer des solutions de localisation aux entreprises internationales de nombreux secteurs : technologies de l’information et des télécommunications, sciences du vivant, énergie, automobile, production, services financiers, électronique grand public, et bien d’autres encore.

Traduction technique

Traduction précise de manuels utilisateurs, supports de référence, sites Web et bien plus.

Localisation de logiciels

Localisation linguistique rationalisée d’applications pour entreprises et consommateurs, d’interfaces graphiques et d’assistance, de validation.

Conseil en internationalisation

Notre connaissance du secteur représente pour nos clients un vecteur de croissance sur les marchés mondiaux.

e-learning et formation

Solide savoir-faire dans la traduction de cours en ligne interactifs, multimédia, voix off.

Tests de localisation

Solutions de tests automatisés pour la validation fonctionnelle, esthétique et linguistique.

Terminologie en tant que service (TaaS)

Extraction, création, traduction, stockage et mise à jour terminologiques pour une qualité améliorée.

Ce qui nous distingue

Un service client exceptionnel

L’attention portée à nos clients et leur satisfaction sont notre priorité numéro 1 et nous nous engageons à leur fournir en permanence un service exceptionnel 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par an – Un service client hors du commun.

L’efficacité par la technologie

Grâce à la technologie, nos clients ont pu réduire leurs coûts de localisation de 30 % à 50 % en automatisant et en éliminant les tâches répétitives. CSOFT a développé plus de 300 outils propriétaires destinés à améliorer la qualité et l’efficacité.

L’excellence linguistique

Grâce à notre large réseau de linguistes professionnels qualifiés et dotés d’une solide expertise thématique, nous livrons des traductions de qualité qui parlent le même langage que nos clients, techniquement et culturellement.

Nos ressources

Nous ne recrutons que les meilleurs. CSOFT a connu une croissance ininterrompue au cours des 10 dernières années, à périmètre constant.

good client service
csoft at the mount everest

À la cime de l’Everest

CSOFT célèbre 10 ans de croissance au sommet de l’Everest

Shunee Yee

Le magazine Fortune désigne les dirigeantes d’entreprise les plus puissantes !

Shunee Yee, PDG de CSOFT, a été sélectionnée par le magazine Fortune comme étant l’une des dix dirigeantes d’entreprises les plus puissantes en 2012.

Au cours de la dernière décennie, l’entrepreneuriat a connu une augmentation rapide et stimulante, en particulier chez les dirigeantes d’entreprise. Selon l’enquête du Global Entrepreneurship Monitor (GEM), on comptait en 2012 presque 400 millions d’entrepreneurs à travers le monde, dont 163 millions de femmes à un stade précoce de leur projet.

En 2003, la présidente et directrice générale Shunee Yee en faisait partie, en tant que co-fondatrice de CSOFT International. Au cours des neuf dernières années, les collaborateurs, les partenaires mondiaux et les clients de CSOFT ont été les témoins privilégiés de son dévouement, de son sens des affaires, de sa volonté et de sa créativité, mais elle a été également reconnue par la communauté internationale des affaires. Shunee a été sélectionnée par Fortune comme l’une des dix dirigeantes d’entreprises les plus puissantes en 2012.

En savoir plus

En savoir plus
Fermer

Magazine HQ de CSOFT – d’Est en Ouest

Une publication sur l’internationalisation axée sur la communication transfrontalière : stratégies, bonnes pratiques, technologies et réussites.

En savoir plus

crisis 108 poster

Crisis 108 : un film CSOFT

Une seule entreprise peut sauver le monde de l’épuisement total des ressources pétrolières en 2045…

Dans un monde où la pénurie en ressources énergétiques se fait criante, le scénario de « Crisis 108 » est radical. Nous avons délibérément choisi de dramatiser la crise énergétique pour favoriser un dialogue ouvert sur ce que nous vivons aujourd’hui et ce que nous pouvons faire pour éviter une crise de grande ampleur.

Le premier court métrage de CSOFT « Crisis 108 » dépeint un monde où la pénurie en ressources énergétiques est extrême. Il présente les compétences créatives de production que notre division de services créatifs peut proposer à nos clients. Et pour le plaisir, les acteurs ont été recrutés parmi nos amis et collaborateurs de CSOFT.
En savoir plus
Read Less

Actualités et événements

Bienvenue dans notre centre d’actualités, vous y trouverez nos derniers communiqués de presse ainsi que les articles sur CSOFT, tout comme nos offres et des informations sur les prochains événements.

Foire aux questions

Combien de temps faut-il pour traduire un document ?

Un bon traducteur technique peut traduire environ 2 000 mots par jour. Un relecteur peut relire environ 4 000 mots par jour. La publication assistée par ordinateur (PAO) peut prendre quelques heures, voire plusieurs jours. Chaque projet de traduction est unique et les délais varient selon de nombreux facteurs.

Quelle est la différence entre une traduction et une translittération ?

La traduction est une traduction contextuelle dont le texte original en langue étrangère est conservé avec toutes ces particularités, alors qu’une translittération est le fait de traduire mot à mot, pendant laquelle il est impossible de perdre tout contexte.

Qu'est-ce que la traduction inversée ?

Une traduction inversée peut être définie en tant que procédure selon laquelle un traducteur ou une équipe de traducteurs professionnels interprètent un document précédemment traduit dans une autre langue vers sa langue d’origine. De manière générale, ce processus est réalisé par un traducteur ou des traducteurs qui n’ont pas été impliqués dans le projet initial et qui n’ont aucune connaissance préalable des objectifs ou du contexte en particulier.

Qu’est-ce que la transcréation ?

Le terme transcréation vient de l’anglais « translation » (traduction) et de création. Lors de la traduction de contenus marketing, la traduction seule ne suffit pas à satisfaire aux exigences de qualité des supports localisés. Les textes traduits doivent être réécrits ou modifiés afin de répondre aux exigences linguistiques et culturelles des différents marchés internationaux. Cependant, le contenu transcréé n’est généralement pas adapté pour l’exploitation de la mémoire de traduction (TM) étant donné que les segments réutilisés ne correspondent pas toujours sans contexte.

Qu'est-ce que la pseudo-traduction ?

La pseudo-traduction est un processus où chaque chaîne de caractères à traduire, dans le fichier de ressources d’un logiciel, est automatiquement remplacée par une chaîne factice dont la longueur est similaire. La chaîne factice contient généralement des caractères accentués ou aléatoires pour représenter le texte dans une autre langue. Le fichier de ressources pseudo-traduit est ensuite compilé pour l’étape d’assurance qualité de la localisation. La pseudo-traduction est un moyen rapide permettant d’identifier des problèmes tels que les erreurs de compilation liées aux jeux de caractères à double octet ou multi-octets, ou les traductions manquantes causées par des chaînes codées en dur.

Qu’est-ce qu’un guide de style en traduction ?

En traduction, le guide de style est un ensemble d’instructions que vos traducteurs doivent respecter lorsqu’ils traduisent vos contenus. En général, ils contiennent des informations comme les noms de produits qui doivent être traduits ou laissés en anglais, la devise internationale à privilégier, les formats des nombres et des dates, les façons de traiter les acronymes/abréviations, les conventions relatives à l’usage des lettres majuscules et minuscules, etc.

Qu’est-ce que la post-édition de traduction automatique ?

La traduction automatique est de plus en plus acceptée dans le monde actuel de la localisation. Selon le moteur de traduction automatique utilisé, le texte traduit doit être révisé et édité par un linguiste formé à la correction des erreurs de grammaire et de précision. L’importance des efforts de post-édition déployés dépend de la paire de langues ainsi que du moteur de traduction automatique : s’il a été correctement paramétré avec des mémoires de traduction existantes et des glossaires terminologiques propres au secteur en question.

Quels sont les principaux cycles de test effectués avant la publication d'un logiciel entièrement localisé ?

Un logiciel doit subir plusieurs phases de test avant de pouvoir être publié à l’échelle mondiale : test d’internationalisation (I18N), test de localisation (L10N, esthétique et linguistique) et test fonctionnel. Le test d’internationalisation doit être effectué avant celui de localisation afin de s’assurer que le produit est adapté au processus de localisation et qu’il pourra être exécuté dans d’autres environnements linguistiques. Le test de localisation est une étape qui permet de valider le logiciel traduit, de rechercher tout problème de troncation ainsi que ceux liés à la mise en page et aux erreurs de traduction. Le test fonctionnel est similaire au test de l’application source et est habituellement effectué dans le cadre du test de localisation.

Comment aborder la gestion terminologique ?

La gestion terminologique est l’initiative la plus importante que vous puissiez prendre pour améliorer la qualité des traductions tout en réduisant les coûts de localisation. Pour commencer, vous pouvez créer un glossaire. Vous pouvez soit sélectionner des termes manuellement, soit utiliser un outil comme Term Extract pour assembler les termes automatiquement. Chaque terme doit être défini précisément afin d’éviter toute ambiguïté. Puis demandez à vos traducteurs de les traduire vers vos langues cibles.

Comment puis-je récupérer la mémoire de traduction d’un fournisseur de traduction à qui nous ne faisons plus appel ?

Chez CSOFT, nous estimons que les mémoires de traduction (TM) sont la propriété intellectuelle du client. En effet, le client s’étant déjà acquitté des frais associés auprès du fournisseur de services linguistiques pour la traduction de ses contenus, la mémoire de traduction est automatiquement créée au cours du processus de traduction grâce aux outils de T.A.O. Cependant, certains fournisseurs de services linguistiques refusent de remettre les mémoires de traduction et se servent de ce moyen pour maintenir leurs clients. Il est possible de récupérer ces mémoires de traduction en procédant à l’alignement manuel des traductions grâce aux fichiers déjà traduits. Néanmoins, ce processus peut résulter en de nombreuses pénalités appliquées aux analogies et les segments alignés doivent être révisés pour garantir une correspondance et un niveau de qualité optimaux.

« Je peux affirmer que CSOFT est un des meilleurs partenaires avec lesquels j’ai eu l’occasion de travailler. »

Mr. Muraly R.

Directeur Localisation – Oracle

« Je souhaite tous vous remercier pour être intervenu dans un délai si rapide. Votre service client est impressionant. »

Chris LaRue

GE Healthcare

Avez-vous des Questions?

Speak to one of our support agents.